Ducoinmf

Un site utilisant unblog.fr

26 avril 2012

Réponse à Elfe

Classé dans : Non classé — ducoinmf @ 22 h 32 min

 

Voici qu’écrivait ELFE dans l’est éclair, ce 26 avril.

24/04/2012 à 14h08
Le canton de Villenauxe, avec ses quatre mosquées, son insécurité grandissante à partir de 17h30, son taux de chômage de 38 %, sa grande surface dédiée à la burka, ses agriculteurs et viticulteurs complètement fauchés, etc… a enfin trouvé le courage de lutter contre ses maux, et a donc voté massivement pour Sarkozy et Le Pen. La poignée de résistants est tapie dans l’ombre, prêt à bouter les envahisseurs….
Il est vrai qu’il n’est plus possible d’habiter ce canton, et que ces deux grands ténors de la politique se sont largement inspirés de nos conditions de vie misérables pour bâtir leur programme respectif….
Non, non, je rassure tout le monde, il fait bon vivre dans ce canton, et il n’y a rien de ce qui est décrit avant qui existe (même les agriculteurs et viticulteurs fauchés….). Alors pourquoi ce vote pour ces idées ?
Je ne sais pas, mais si on sortait plus souvent et on coupait notre télé, peut être que notre cerveau travaillerait un peu mieux….

 

Et voici ma réponse … censurée par ce journal :

Moi j’en viens de la grande ville
Et je me sens réfugiée politique (ou plutôt ethnique) dans ce canton.
Le vote que vous critiquez est avant tout un vote de solidarité avec les petits blancs du front.
[celui de la confrontation entre l'ethnie première française et les ethnies récemment arrivées]
Pas ceux des quartiers bobos évidemment qui traitent les autres de racistes, votent Joly, Hollande ou Mélanchon, mais vivent entre eux dans des quartiers sur-protégés et mettent leurs enfants dans des écoles privées.
Les petits-blancs comme moi fuient ces quartiers dès qu’ils le peuvent pour vivre encore -à la française- dans les zones rurales.Le plébisicte d’Hollande ou Mélanchon dans des coins comme Vaux en Velin est d’ailleurs le signe qu’il n’y reste plus beaucoup de blancs.
Ceci-dit plus besoin d’aller si loin, la gangrène gagne vite, même ici :
témoin cet article de l’est éclair :

http://www.lest-eclair.fr/article/a-la-une/college-jean-jaures-nous-nous-estimions-en-danger

En effet entre la guerre des ventres que les ethnies récentes nous mènent et le rythme actuel d’1 000 000 d’entrées nouvelles tous les cinq ans, condamne à moyen terme notre « vivre à la française en France ». Imaginez la France dans 30 ans!
Moi j’invite ELFE à faire un stage d’immersion de seulement 15 jours à SARCELLES après on en reparle…

 

 

 

 

 

 

2 réponses à “Réponse à Elfe”

  1. ELFE dit :

    Bonjour.

    Je suis désolé que vos commentaires ne soient pas publiés par l’E.E.

    Mes commentaires n’allaient pas pour ou contre certaines idées. Je veux seulement dénoncer, car connaissant très bien ce canton, les personnes qui jugent sans connaitre, et ne se basent que sur l’interprétation donnée par les médias d’un fait ou d’un autre.

    Je ne connais par Sarcelles, mais plutôt Livry Gargan, Bondy, Le Blanc Mesnil qui ne sont pas non plus des modèles. Je ne nie pas les problèmes qu’on y rencontre, mais j’adopte en général une attitude simple qui me permet de passer partout. Et je n’ai jamais été importuné.

    Mais je me soucie du mal être de certains, des blancs comme des autres (d’ailleurs, je dit souvent que la connerie n’est pas une couleur de peau). C’est pour cela que j’ai du mal à comprendre que l’on vote pour du « tout répressif » car je pense que ce n’est pas la solution. Peut être suis-je trop naïf…

    • ducoinmf dit :

      Bonsoir,
      Je viens juste de lire votre message.
      Pardonnez ma réponse tardive.
      Contrairement à vous, je ne pense pas que les petits blancs jugent sans connaître,
      D’abord parce qu’ils voyagent et qu’ils ont des yeux,
      Ensuite parce que la situation des villes se rapproche d’eux,
      Dans le collège péri-urbain, où il étudie, le plus agé de mes fils s’est fait « tabassé » parce qu’il est blanc
      (et croyez moi jusque là j’avais pris soin devant lui d’éviter tout propos politiquement incorrect…il n’est pas du genre violent, il n’aime que la pêche, pas un mot plus haut que l’autre, gentil du genre 1er de la classe, et ayant tellement intégré la vulgate mondialiste antiraciste assenée par les éducateurs post-soixante-huitards, que son meilleur ami est noir).
      En gros il adoptait une attitude simple qui permet de passer partout,
      Il y a dix ans il fallait être juif et blanc pour se faire agresser (rappelez vous Ilan Halimi assassiné par Youssouf Fofana)
      Aujourd’hui il suffit d’être blanc.
      Et ce sans attitude provocante (DUPONT-LAJOIE c’est du passé) tétanisé par 40 ans années où dans les médias, les séries télévisées, les films, les chansons, il est décrit comme le vilain ancien colonisateur/esclavagiste/collabo/raciste….(avez vous déjà vu un méchant noir dans une série policière télévisée…non ça, ça n’est (statistiquement) que dans la vraie vie.) et depuis CHIRAC (discours du vel’d'hiv du 16 juillet 1995) et TAUBIRA est sommé de se repentir (quoi De Gaulle aurait était donc un Félon ?), privé de service militaire, et émasculé par les discours féministes, le petit blanc mâle marche la queue entre les jambes (« attitude simple »), contraint à livrer ses femelles aux nouveaux mâles dominants (vous avez comme moi l’annuaire des pages jaunes-pages blanches du 10?), il se bourre alors de mac-do pour oublier….

      sur « l’interprétation donnée par les médias d’un fait ou d’un autre. »
      Les 2 censures successives dont je viens d’être l’objet -(je m’étonne d’ailleurs que vous ayez pu accèder à mon blog) prouvent l’attitude général des médias, qui occultent la réalité, pour « ne pas faire le jeu du front national ».
      Dès lors, je ne vois franchement pas comment vos « personnes » pourraient s’y baser pour adopter un vote pro-FN !!!!

      « Livry Gargan, Bondy, Le Blanc Mesnil »
      « j’adopte en général une attitude simple qui me permet de passer partout. Et je n’ai jamais été importuné. »

      J’ai vécu lontemps en région parisienne, là où mes moyens me le permettaient….franchement vous m’étonnez…avons nous la même couleur de peau ?
      Mais, dans le principe ça m’exaspère d’être dans mon pays et de devoir baisser pavillon. Où irai-je si je ne peux plus être française en France ?
      Le soir du 11 septembre 2001, j’étais dans mon appartement ….les gens dehors klaxonnaient de joie dans la rue… J’ ai encore envie de vomir rien qu’à y repenser.

       » je dit souvent que la connerie n’est pas une couleur de peau «  »vote pour du tout répressif « 
      Certes mais le problème n’est malheureusement plus celui-là.
      Vous avez 2 populations,
      L’une est en stagnation démographique, viellissante, et en plus soit j’ai la berlue, mais dans mon entourage blanc j’ai l’impression que les bébés sont très largement plus filles que garçons….peut-être la conséquence de la pilule, ou le fait de les fabriquer à 30 ans passé ?
      Comme je l’ai décrit plus haut, cette popuation a intégré la honte d’elle même….difficile dans ces conditions d’assimiler des nouveaux venus.

      Cette première population a dit à l’autre par médias et rénégats politique interposés, qu’elle a le droit de se dire victime de l’autre, qu’elle à le droit d’arriver en France non pour devenir Français mais pour changer la France, qu’elle a le droit de garder ses prénoms, sa langue, sa religion, ses vêtements visibles dans la rue, de marier de façon endogène ses filles en faisant venir un cousin du pays, lui procurant ainsi des papiers….bref de récréer petit à petit son pays ici.
      Et de bénéficier de tous les droits des français : des allocations familiales au droit de vote…
      De ce fait elle se reproduit beaucoup plus vite… (j’employais avant d’être censuré le terme de « guerre des ventres »…)
      La population musulmane en France double actuellement tous les quinze ans. A ce rythme là, il y aura selon les calculs de Jean-Paul GOURéVITCH, plus de 40 millions de résidents musulmans au milieu du XXIème siècle, soit la moitié de la population française de l’époque.

      Nous ne sommes plus dans le modèle d’assimilation laïque d’avant 68 qui a fait les réussitées des assimilations de flamands, d’italiens, de polonais, de catalans….pour les portugais qui claironnent d’ores et déjà fièrement leur non francité (langue, prénom, nationalité, drapeau sur les voitures, lieu de vacances…), c’était déjà à mon avis le 1er signe d’échec de l’assimilation à la française…

      Bref, cela me rappelle plutôt la fin de l’empire romain.

      Donc, mon opinion est que vos co-cantonnais n’ont pas failli, mais simplement fait preuve d’un dernier sursaut désespéré d’instinct de survie.

      Comme écrivait Chateaubriand en décembre 1813, la terre tremble sous les pas du soldat étranger, qui dans ce moment envahit ma patrie : j’écris comme les derniers Romains, au bruit de l’invasion des Barbares.

      Si vous en l’ouverture d’esprit je vous conseillerai pour finir 2 livres
      L’un ce n’est pas du LE PEN ….est .Michèle TRIBALAT, les yeux grands fermés (directrice de recherche à l’institut national d’études démographiques (INED)…chez denoel
      L’autre un roman de Jean RAPAIL, le camp des saints.
      ….pour mieux comprendre vos co-cantonnais.

Laisser un commentaire

 

luxpol |
atikamorillon2012 |
ON A PAS FINI DE PARLER |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Groupestar
| Parolelibre
| Pcfrontdegauche Pontchâteau...